Etes-vous toujours connecté à votre rêve d’enfant ?

Rappelez-vous, lorsque vous étiez enfant, vous aviez des rêves. Vous vous projetiez dans un univers professionnel sans même vous en rendre compte. Certains voulaient être pompier, cow-boy ou encore infimier.e, médecin, vétérinaire, joueur ou joueuse de foot,… D’autres entrevoyaient leur futur dans une famille unie et nombreuse ou dans un autre pays sous le soleil, voire isolé à élever des chèvres dans la montagne. Voyager, sauver des vies, créer, construire, inventer, prendre le temps, battre des records… chacun d’entre nous rêvait son avenir.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Où en êtes-vous par rapport à vos rêves d’enfant ?

Etes-vous en phase avec ce à quoi vous rêviez ou êtes-vous totalement passé à côté ?

Et si vous preniez le temps de faire le point ! Du temps nous en avons devant nous à cause (ou grâce ?) au confinement qui nous est imposé pour lutter contre la propagation du Covid-19. Ce temps, il peut être utilisé à se recentrer sur soi et à faire le point.

Je vous invite à vous poser ces trois questions et à y répondre :

  1. Quel était mon rêve d’enfant le plus cher ?
  2. L’ai-je réalisé ?
  3. Si oui, est-ce que cela est aussi bien que je ne l’imaginais ? Si non, quels ont été les freins à sa réalisation ?

Les réponses que vous apporterez vous permettront simplement de voir si vous êtes toujours connecté à votre rêve d’enfant ou pas. Et dans ce cas, peut-être pouvez-vous encore vous y reconnecter…

Faire le vide du grenier ou de la cave

Un bon moyen de se replonger dans son enfance est de faire du nettoyage. Montez au grenier, descendez à la cave et rangez. Fouillez dans les malles et les vieux cartons… cela permet souvent de retrouver de vieilles photos, des écrits, des lettres reçues, autant de documents du passé qui, tels une madeleine de Proust, peuvent faire rejaillir en nous l’étincelle de l’enfance.

De toutes façons, ce sera un bon moment, un voyage dans le passé qui ravivera des souvenirs, bons ou moins bons, et des tranches de vie. Sans sombrer dans la nostalgie, c’est un joli voyage dans le temps tout en permettant de regagner de la place à la maison… C’est aussi une façon de (re)structurer sa vie.

Bon voyage dans votre enfance,
Jean-Claude

Etes-vous toujours connecté à votre rêve d’enfant ?

Un commentaire sur “Etes-vous toujours connecté à votre rêve d’enfant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =

Retour en haut
Call Now ButtonContactez-moi : 0486/65.91.16